Sentier d’interprétation
des fortifications bastionnées
Henri Layet

Un nouveau paysage s'offre au regard !

Longez le rempart ouest... Epousant la ligne segmentée en courtines et bastions des remparts, un cheminement qui alterne entre ouvertures sur le paysage et séquences boisées.

Une balade nature & patrimoine

La topographie exceptionnelle de Saint-Paul de Vence explique à la fois son passé de place forte militaire et son âme de village agricole. Empruntez le sentier aménagé au pied des remparts ouest afin de comprendre l’origine et l’architecture de l’enceinte bastionnée de François 1er et de découvrir un passé agricole toujours vivant et protégé.

Le sentier a été aménagé dans le cadre du projet européen Alcotra SuCCeS qui réunit les communes de Saint-Paul de Vence et de Ceresole d’Alba (région Piémont, Italie) autour du thème de la bataille de Ceresole (1544).

 

Téléchargez ici le flyer du projet européen SuCCeS

Le sentier d'interprétation au rythme de la découverte et de ses spécificités

Place de la Courtine, espace de rencontres et de festivités

Déambulation au fil de l’Histoire : au sol une ligne de pierres qui égrainent les dates clés du site, vous conduira de panneau en panneau, en autant de lignes brisées et d’évocation de la géométrie des remparts et vous offrira un belvédère sur le paysage.

Sous la Courtine Sainte Anne, le rempart «au naturel»

Passage en forêt

Séquence «confinée» à fleur de forêt : le sentier comme une ligne simple, filant avec le mur.

Cultures patrimoniales

De la plante au paysage... Répondre aux lignes des remparts par des lignes plantées de différentes essences ayant composées les cultures anciennes.

L'Histoire, grandeur nature

© RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) – Photo : Hervé Lewandowski.
© RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) – Photo : Hervé Lewandowski.Vauban, plan de Saint-Paul en basse Provence, 1700. © Vincennes, SHD, GR 1 VH 2241 , archives du Génie, Art.8, places abandonnées, Saint-Paul, n°2

Rare cité à témoigner encore des bastions de l’époque Renaissance, l’histoire de Saint-Paul de Vence illustre «grandeur nature» un pan de l’Histoire de France.

Avec la sécession du Comté de Nice, Saint-Paul acquiert une importance stratégique de cité frontalière, que confirme, à la fin du 15e siècle son statut de ville royale. L’enceinte bastionnée, construite entre 1544 et 1547 à la place des remparts médiévaux, révèle la stratégie militaire portée par François Ier, privilégiant à la défense le savoir-faire acquis en artillerie.

 

 

Vauban, plan de Saint-Paul en basse Provence, 1700. © Vincennes, SHD, GR 1 VH 2241 , archives du Génie, Art.8, places abandonnées, Saint-Paul, n°2

En 1701, Vauban propose des améliorations mais ce sera Antoine Niquet qui apportera des modifications importantes (comblement des casemates, réhaussement nord, créneaux...) avant un abandon de l’entretien de la place forte et de conséquents travaux de réparation en 1805.

Outre, le privilège de constituer aujourd’hui un «piédestal» à l’enceinte monumentale, le socle de Saint-Paul faisait partie intégrante de la citadelle : dégagé, il devait permettre de voir et exposer l’ennemi. Le plan de Vauban témoigne de cultures, constituant encore en 1955 une trame dessinant coteaux et vallons en restanques fines. Aujourd’hui, la forêt a gagné, alternant avec un vignoble en terrasses, quelques oliveraies et cultures d’agrumes composant une respiration qualitative et salutaire dans le tissu pavillonnaire.

Une évolution du paysage au fil du temps

Cueillette de la rose de mai © Mairie de Saint-Paul de Vence - Jacques Gomot
Cueillette de la rose de mai © Mairie de Saint-Paul de Vence - Jacques GomotLe tri des fleurs d’oranger © Mairie de Saint-Paul de Vence - Jacques Gomot

Au fil des siècles, les cultures se sont succédées : les champs vivriers ont progressivement cédé la place aux oliviers, agrumes, rose et aujourd’hui vigne et chênes truffiers. 

De nombreuses plantes aromatiques méllifères ont été plantées le long du sentier, promettant une belle diversité à la venue du printemps. 

Le tri des fleurs d’oranger © Mairie de Saint-Paul de Vence - Jacques Gomot

De tout temps, ce qui impressionne, c’est la beauté et l’authenticité de ces paysages préservés, l’harmonieuse unité qui s’en dégage, en écho à celle des remparts.

Ouvrez grand vos yeux et écoutez !

Mésange bleue © André Simon
Mésange bleue © André SimonHirondelle de fenêtre en vol © R. Dumoulin

Situé au centre du département des Alpes-Maritimes, le village bénéficie d’une situation géographique privilégiée, ce qui lui permet d’accueillir des habitats naturels variés et une belle diversité d’espèces.

Hirondelles, martinets, mésanges bleues, écureuils roux, hérissons, crapauds, rainettes...

 

Hirondelle de fenêtre en vol © R. Dumoulin

72 espèces d’oiseaux, 10 espèces de papillons de jour, 6 espèces de libellules, 2 espèces d’amphibiens, 1 espèce de reptiles et 7 espèces de mammifères.

Informations recensées par la Ligue de Protection des Oiseaux sur le périmètre de la commune entre janvier 2010 et janvier 2020.

Découvrez toutes les espèces référencées !

Une signalétique patrimoniale & connectée

Une signalétique patrimoniale...

Le sentier au pied des remparts permet grâce à sa proximité avec l'enceinte bastionnée et à la vue en contre‐plongée, de mieux comprendre l’histoire des remparts. En effet, la signalétique informative, mise en place dans le cadre du projet, met cet itinéraire en valeur ainsi que ses aspects historiques et naturels. Six panneaux d'interprétation de l'enceinte bastionnée sont aujourd'hui placés sous les remparts.

 

...Et connectée, des contenus en bonus ! 

Des contenus multimédia sont disponibles grâce à la technologie NFC. 

Activez et touchez la puce avec votre smartphone !

Téléchargez la notice d'utilisation des puces NFC

Le saviez-vous ?

Marine Rostagni Guide-conférencière

Pourquoi le sentier porte le nom Henri Layet ? 
C'est le nom du Maire qui a sauvé les remparts de leur démolition en 1872  pour la somme de 400 francs.

En savoir plus

Infos pratiques

Accès : depuis la place de la Courtine - L'itinéraire peut aussi être emprunté de la porte de Nice, dans les deux sens.

Durée : 30 minutes.

Espace détente et espace canin.

Accès partiel PMR à partir de la place de la Courtine.

Nouveauté !

Découvrez le sentier d'interprétation de l'enceinte bastionnée Henri Layet accompagné par un guide-conférencier de l'Office de Tourisme.

Tarif : 7 € par personne ou 14 € en visite privée. 
Réservation auprès de l'Office de Tourisme : 04 93 32 86 95 - Mail. tourisme@saint-pauldevence.com

Conseil d'expert

Nicole Sobié Responsable Service Accueil

Poursuivez votre découverte de Saint-Paul de Vence en parcourant ses points de vue remarquables et ses authentiques places et ruelles.
A l’intérieur des remparts, un nouvel itinéraire d’interprétation met en lumière un riche patrimoine monumental classé ainsi que 1000 ans d’histoire.

Découvrez la balade à l'intérieur des remparts

Encore plus de découvertes

Fermer
Vos coups de coeur

Aucun élément présent dans votre panier

Télécharger vos coups de coeur

Votre navigateur est incompatible avec les coups de coeur.

Si le mode navigation privé est activé, il faut le désactiver.