Balade nature au pied des remparts avec Aurélie

Lorsque l’on pense patrimoine, on pense souvent au bâti et à l’architecture… sous les fortifications du village se déploie aussi un patrimoine naturel riche et préservé, typique des paysages de méditerranée.

La nature fait les choses sans se presser et pourtant, tout est accompli...
Lao Tse

Suivez-moi autour des remparts !

Empruntons le sentier à l’entrée du village, entre les remparts et de restaurant « La Petite Chapelle ». Contournez le bastion.
Une première étape s’impose sur la place de la Courtine avec sa vue imprenable sur les 2 hectares de vignes plantées en restanques. Ce vignoble historique a été planté à l’origine dans le but de consolider les terrains sous les remparts.
Il se cultive aujourd’hui en biodynamie.

Poursuivez le chemin et laissez-vous enivrer par les senteurs des agrumes. 
Citronniers, bigaradiers et orangers nous enchantent la vue autant que l’odorat.

Le bigaradier est l’autre nom moins répandu de l’oranger amer, croisement du pamplemoussier et du mandarinier. Ce sont les fleurs du bigaradier qui sont utilisées en parfumerie : on en extrait l’essence de Néroli.

En longeant la courtine Sainte- Anne, vous reconnaîtrez sans doute les oliviers centenaires ainsi que quelques figuiers. La figue, considérée comme le plus ancien fruit domestiqué se sucrera tout l’été avant sa récolte en septembre.

A la courtine Saint-Mitre, vous surplomberez la plantation récente de 80 chênes truffiers. La truffe était autrefois récoltée sur les collines des Gardettes et de la Sine. Elle est aujourd’hui célébrée avant les fêtes de Noël à l’occasion d’un grand marché.

Suivez les jeunes pins parasols de la courtine Sainte-Claire jusqu’à la courtine Sainte Trinité.
De là, vous pourrez admirer les baous (rochers escarpés au sommet plat) ainsi que la silhouette des montagnes du Parc du Mercantour qui auront gardé peut-être leurs chapeaux blancs.

En été, vous vous laisserez bercer par le chant rythmé des cigales. Après 10 ans sous terre, elles se percheront sur les arbres et les mâles chanteront pour attirer les femelles.

Votre balade s’achève. Retrouvez l’entrée du village par la courtine Saint -Sébastien.

 

C’est quoi une courtine ? Dans l’architecture militaire bastionnée, c’est le rempart reliant deux bastions.

Conseil d'expert

AURELIE DE GIORGIOAssistante Promotion & Responsable Service Presse

Pour continuer les balades, l’Office de Tourisme vous propose 4 autres itinéraires de randonnée autour du village. A découvrir sur notre page "Randonnées" et sur le portail IGNRANDO.

Munissez-vous également des guides Randoxygène du Département des Alpes- Maritimes et téléchargez l’application Territoire 06.

Découvrez les itinéraires au départ du village

Portrait d'un "Happy culteur"

La vie au vert autour du village compte quelques passionnés, dont Antoine. Portrait d’un jeune «happy culteur».

Tout d’abord une seule ligne de conduite : aucun traitement, aucun produit chimique et un seul leitmotiv, la qualité du produit. Amoureux de la nature comme du village, Antoine a posé ses valises il y a quelques années à Saint-Paul de Vence pour faire équipe avec quelques milliers d’abeilles et produire un miel aux notes d’agrumes, d’acacia, de tilleul et de plantes d’ici.

Ne cherchez pas le précieux nectar au village, il n’est pas encore sorti. Mais c’est promis, on vous préviendra dès le premier pot étiqueté.

 

Un paysage protégé : le périmètre au pied de nos remparts est protégé par la loi des monuments classés. Cela réglemente par conséquent, toute construction dans un rayon de 500 mètres.

Mettez-vous au vert...

Fermer
Vos coups de coeur

Aucun élément présent dans votre panier

Télécharger vos coups de coeur

Votre navigateur est incompatible avec les coups de coeur.

Si le mode navigation privé est activé, il faut le désactiver.