Bastion à deux flancs et orillons
Site et monument historiques

Le bastion du Dauphin (XVIe siècle)

Avec le bastion Royal qui lui fait face, il défendait l’entrée Nord de la ville dont la porte s’ouvre dans l’enceinte bastionnée du 16ème siècle. Dans chacun des deux flancs du bastion était aménagée une casemate au sein de laquelle était placée une pièce d’artillerie. L’orientation du canon permettait des tirs de flanquement d’un bastion à l’autre, empêchant la progression de l’ennemi. Le canon qui sort aujourd’hui de l’embrasure est surnommé Lacan, du nom d’un artilleur saint-paulois qui aurait œuvré au service de François 1er. Il aurait rapporté ce trophée après la victoire du roi à Ceresole d'Alba dans le Piémont en 1544.

Plus d'inspirations...

Fermer
Vos coups de coeur

Aucun élément présent dans votre panier

Télécharger vos coups de coeur

Votre navigateur est incompatible avec les coups de coeur.

Si le mode navigation privé est activé, il faut le désactiver.