Culturelle

Conférence "Le premier homme d’Albert Camus, La Convergence des origines"

CONFÉRENCE
Le premier homme d’Albert Camus,
La Convergence des origines
Avec Franck Planeille et Jacques Ferrandez

Samedi 6 avril 2019 à 18h
A l'auditorium - 150 Route des Serres


Jacques Ferrandez
La «rencontre» entre Jacques Ferrandez et Albert Camus était inévitable. Né en 1955 à Alger, l'auteur de bandes dessinées qui a grandi et fait ses études à Nice, à l’École Nationale des Arts décoratifs, devient, dès 1987, avec ses Carnets d'Orient (Casterman), l'un des spécialistes de la question algérienne. Ses racines nourrissent son œuvre. S'il s'en écarte parfois pour s'intéresser à Pagnol, au polar, à la gastronomie... ses crayons le ramènent toujours vers le pays qui l'a vu naître. L'esprit d'Albert Camus, voisin de sa grand-mère à Alger, flotte ainsi sur les souvenirs de sa famille. Il s'impose quand il découvre sa nouvelle, L'Hôte. Catherine Camus, fille de l'écrivain, connaît son travail et lui accorde le droit d'adapter le texte : l'album sort chez Gallimard en 2009. Puis, ce sera L’Étranger, publié en 2013, et en 2017 toujours chez Gallimard, Le Premier Homme, roman inachevé de Camus retrouvé dans sa sacoche après l'accident de voiture qui lui coûte la vie en 1960.

Franck Planeille
Né en 1962, il est l’auteur d’une étude sur L’Étranger chez Bordas. Membre de l’équipe d’édition des Œuvres complètes de Camus dans la Pléiade, il a édité la Correspondance Albert Camus – René Char ainsi que La Postérité du soleil chez Gallimard. Éditeur, conférencier, commissaire d’exposition, Franck Planeille est vice-président des Rencontres Méditerranéennes Albert Camus de Lourmarin et membre de la Société d’Etudes Camusiennes.

Conférence organisée par le Caféphilo des Ailes.

Tarifs

Tarif : 5 €.

Un lit, une table pour prolonger ?

Fermer
Vos coups de coeur

Aucun élément présent dans votre panier

Télécharger vos coups de coeur

Votre navigateur est incompatible avec les coups de coeur.

Si le mode navigation privé est activé, il faut le désactiver.