Accueil > Histoire > Monuments > La Chapelle des Pénitents Blancs décorée par Folon (XVIIe-XXIe siècles)
Retour à la liste Imprimer cette pageEnvoyer cette page à un amiCette page en version PDF

La Chapelle des Pénitents Blancs décorée par Folon (XVIIe-XXIe siècles)

Cette chapelle du 17ème siècle fut pendant près de trois siècles le siège de la confrérie des Pénitents Blancs dont l’existence à Saint-Paul est attestée depuis 1581. Les pénitents constituaient une association de laïcs qui se regroupaient dans un but de piété et de charité chrétienne. Ils menaient des actions de charité auprès des plus démunis pour se racheter de leurs péchés : soin aux malades, distribution de vêtements et de nourriture aux nécessiteux, distribution de grain aux paysans victimes de calamités. A ces missions s’ajoutait l’accueil du voyageur égaré ou du pèlerin démuni qu’ils devaient héberger et nourrir. Cette confrérie a existé à Saint-Paul jusqu’au début des années 1920.

Restaurée au début des années 2000, la chapelle a reçu il y a quelques années un décor entièrement conçu par l’artiste belge Jean-Michel Folon. Le projet qu’il a imaginé est directement inspiré par les pénitents, comme le témoignent ces mains ouvertes, tendues, prêtes à donner et à secourir. Les couleurs légères des vitraux et des peintures, la pureté des lignes de l’autel et du bénitier, la richesse chromatique de la mosaïque contrastent avec l’extérieur de l’édifice en pierre brut. A noter l’étonnant clocher triangulaire qui surmonte la façade.

Découvrir la chapelle avec un guide de l'Office de Tourisme