Accueil > Histoire > Monuments > L’enceinte bastionnée (XVIe siècle)
Retour à la liste Imprimer cette pageEnvoyer cette page à un amiCette page en version PDF

L’enceinte bastionnée (XVIe siècle)

L’enceinte bastionnée de Saint-Paul, construite sur ordre de François 1er dans les 1540, épouse les contours de l’éperon rocheux sur lequel s’élève le village. Alternant courtines et bastions, elle mesure près d’un kilomètre de périmètre et n’a subi que peu de modifications depuis sa construction au 16ème siècle. Elle fut conçue par Jean de Saint-Rémy, commissaire de l’artillerie et expert en fortification. Mentionné à partir des années 1530, il fut envoyé à plusieurs reprises en mission par François 1er dans le Sud du royaume, à Marseille, Antibes, Arles ou encore Beaucaire. L’un des intérêts des remparts de Saint-Paul est qu’ils constituent un des tout premiers exemples de fortification bastionnée élevée en France conçue par un architecte français. La construction de ces remparts a bouleversé la physionomie du village puisque les travaux ont nécessité la démolition de plusieurs dizaines de maisons. Les archives mentionnent que près de 450 habitants ont été contraints de quitter le village pour s’installer sur les territoires de la Colle et de Roquefort, dépendant alors de Saint-Paul. Les hameaux qu’ils fondèrent devinrent plus tard les communes de la Colle-sur-Loup et Roquefort-les-Pins.

Rachetée en 1872 par la commune puis classée Monument Historique en 1945, l’enceinte bastionnée est aujourd’hui le fleuron du patrimoine saint-paulois.